Comment bien rédiger une lettre de rupture conventionnelle ? |

Comment bien rédiger une lettre de rupture conventionnelle ?

0 Comment

Vous êtes salarié d'une entreprise mais vous désirez quitter cette entreprise pour réaliser votre projet d'entrepreneuriat. Vous n'êtes plus motivé à votre actuel poste. Alors dans ces cas, une demande de rupture conventionnelle est utile pour un règlement à l'amiable entre le salarié et le chef de l'entreprise. À ce titre, pour vous aider, vous découvrirez dans cet article quelques conseils utiles pour bien rédiger votre lettre.

La rupture conventionnelle : que faut-il connaître ?

La rupture conventionnelle encore appelée licenciement à l'amiable est un accord conclu entre l'employeur et l'employé pour mettre fin définitivement au contrat de travail. Il s'agit d'une fin de contrat à l'amiable. Les deux parties mettent fin aux engagements réciproques liés au contrat de travail et ce, de leur plein gré. Pour en savoir plus, consultez notre site.

Légalement, la rupture conventionnelle n'est valide que si le salarié est engagé en contrat à durée indéterminée (CDI). Elle nécessite un accord commun entre les deux parties. Le consentement doit être libre, sans vices. Aussi, avant que la négociation des clauses de la fin du contrat portent ses fruits, un entretien de rupture est utile.

La rupture conventionnelle : comment réussir sa rédaction ?

Rédiger une demande de rupture conventionnelle n'est pas un jeu car vous devez convaincre pour bénéficier de bonnes grâces de l'autre partie et être prudent. Alors, les conseils suivants vous aideront :

  • En rédigeant, votre ton doit être direct et sympathique et vous devez rester professionnel.
  • Vous devez annoncer la volonté de rompre définitivement le contrat de manière expressive. Cela permettra à votre patron d'être plus disposé à vous comprendre et si possible coopérer avec vous.

 

  • Vous devez nuancer les propos en équilibrant l'annonce de votre départ. Cela se fera par les compliments sur l'entreprise et les acquis reçus en termes d'expérience.
  • Ne déballer pas tout ce qui motive votre départ afin d'éviter un contentieux. Au lieu d'exposer les sujets de façon délicate, vous ferez mieux de demander un entretien. Cela vous permet de clairement expliquer la situation.